Bogdanov examine avec Haddad la création des zones de désescalade en Syrie

Moscou/ L’envoyé spécial du président russe pour le Moyen-Orient et les pays africains, le vice-ministre des AE, Mikhaïl Bogdanov, a examiné avec l’ambassadeur de Syrie à Moscou, Riad Haddad, la création des zones de désescalade en Syrie et les préparatifs des pourparlers d’Astana.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère russe des AE a indiqué que les deux parties avaient affirmé, lors de la rencontre, que le processus de la création des zones de désescalade avait réduit le niveau de l’escalade, avait beaucoup limité l’action des terroristes et avait amélioré la situation humanitaire en Syrie.

Le communiqué ajoute que Bogdanov et Haddad ont, également, discuté des préparatifs de la réunion d’Astana 6 sur la Syrie.

Auparavant, Bogdanov a mis en exergue le progrès réalisé dans le cadre des pourparlers d’Astana sur la création des 4 zones de désescalade en Syrie.

Dans un entretien qu’il a accordé à la chaîne Al Mayadeen lors d’une réception organisée aujourd’hui par l’ambassade d’Irak à Moscou à l’occasion de la libération de Mossoul, Bogdanov a fait noter : ” Nous avons des accords dans le cadre de la plateforme d’Astana sur la création des 4 zones de désescalade et il y a un progrès sur certaines zones plus que d’autres”.

Il a fait savoir que la création des zones de désescalade contribue à l’accès des aides humanitaires et assure le meilleur climat aux pourparlers politiques à Genève.

“Les terroristes sont le seul ennemi de tous les Syriens et notre mission réside dans le fait de les aider “, a-t-il précisé.

R.F. / A. Chatta

Check Also

Le Comité préparatoire de la campagne populaire de la levée de l’embargo visant la Syrie élabore un document condamnant l’administration américaine

Beyrouth-SANA / Le Comité préparatoire de la campagne populaire arabe et internationale pour la levée …