Une délégation médicale russe examine avec la direction de l’hôpital universitaire de Tichrine à Lattaquié les moyens de combler le manque dans les médicaments

Lattaquié / Une délégation médicale de la Fédération de Russie a examiné aujourd’hui avec la direction de l’hôpital universitaire de Tichrine à Lattaquié les besoins de l’hôpital en médicaments, notamment ceux anticancéreux, à l’ombre du grand manque dû à l’embargo injuste imposé à la Syrie depuis plus de 5 ans.

Lors de la réunion, le président du Conseil des droits de l’Homme en Russie, Mikhaïl Fedotov, a souligné la nécessité de conjuguer les efforts en vue de traiter les effets de l’embargo.

“Apporter tout appui à la Syrie doit être un objectif fondamental pour tout être humain ayant de conscience, vu qu’elle lutte contre le terrorisme dénué de toute valeur humaine”, a-t-il dit.

De son côté, le gouverneur de Lattaquié, Ibrahim Kheder Salem, a affirmé que la Syrie apprécie hautement les positions de la Fédération de Russie qui la soutient et qui est soucieuse de d’apporter des aides humanitaires et de secours sans interruption et d’appuyer l’armée arabe syrienne dans la lutte contre le terrorisme.
A. Chatta

Check Also

Festivité de l’inscription du dossier “Fabrication et jeu de l’Oud” sur la liste du patrimoine humain de l’UNESCO dans la Maison d’al-Assad de la Culture et des Arts

Damas-SANA / Le ministère de la Culture, en coopération avec le Trust syrien pour le …