Halaqi : L’augmentation des salaires coûte à la trésorerie de l’Etat plus de 80 milliards de L.S.

Damas / Le Conseil des ministres a examiné, lors de sa séance hebdomadaire tenue aujourd’hui, des dossiers économiques et la prestation des secteurs de services et des institutions gouvernementales.

Lors de la séance, le président du Conseil des ministres, Dr Waël Halaqi, a affirmé que les décrets promulgués par le président Bachar al-Assad sur l’augmentation des salaires s’inscrivent dans le cadre de son souci d’améliorer les conditions de vie des citoyens, faisant savoir que l’augmentation des salaires coûte à la trésorerie de l’Etat plus de 80 milliards L.S.
Halaqi a expliqué qu’à l’ombre des circonstances actuelles, l’économie nationale ne se développe qu’à travers l’autosuffisance, l’établissement des industries nationales et le développement du secteur agricole.

En ce qui concerne l’affaire industrielle, Halaqi a souligné la nécessité de développer les usines du ciment pour parvenir à l’autosuffisance et à la sécurité industrielle, surtout que cette matière constitue l’épine dorsale de la phase de la reconstruction.

Quant aux nouvelles véhiculées par certains medias sur l’existence de médicaments trafiqués et suspects dans les pharmacies et sur les marchés, Halaqi a donné ses instructions au ministère de la Santé de contrôler les pharmacies et les hôpitaux.

Sur un autre plan, le président du Conseil des ministres a condamné l’enlèvement, par les réseaux terroristes, du secrétaire de la branche du Parti Baas Arabe Socialiste dans le gouvernorat de Soueidaa, Chebli Janoud, estimant que son enlèvement s’inscrit dans le cadre des tentatives de semer la sédition.
D.H./ A. Chatta

Check Also

L’éphéméride du 31 janvier

Ci-après l’éphéméride du 31 janvier : -1915 : L’Allemagne utilise le gaz toxique contre les …