Zou’bi à des activistes et des journalistes tunisiens : La Syrie vaincra le terrorisme takfiriste et ses soutiens

Damas / Le ministre de l’information, Omran Zou’bi, a affirmé que la Syrie vaincra le terrorisme takfiriste, ses soutiens et ses commanditaires par le biais de son peuple, son armée et sa direction.

Rencontrant des activistes et des journalistes tunisiens, Zou’bi a indiqué que la parole sur le volet politique de la crise est normale, mais il est inaccessible sans la lutte contre le terrorisme, assurant que la Syrie est visée en raison de son attachement à sa souveraineté nationale et de son autarcie.

Zou’bi a indiqué que le terrorisme et l’extrémisme religieux dépendent de l’occupation israélienne, faisant allusion, à cet effet, à la destruction par les réseaux terroristes des églises, des mosquées, des centres de recherches, des sites archéologiques et des établissements de services.

Par ailleurs, Zou’bi a indiqué que l’information syrienne avait pu faire face aux campagnes de tromperie visant la Syrie, faisant savoir que l’information syrienne avait connu un développement remarquable.

En ce qui concerne le dossier des réfugiés syriens, Zou’bi a souligné que cette question ne concerne pas uniquement la Syrie mais aussi un certain nombre de pays, regrettant la situation tragique dont les Syriens à l’extérieur font l’objet.

Zou’bi a, de même, imputé aux gouvernements européens la responsabilité du soutien aux réseaux terroristes qui obligent les Syriens à se déplacer et du mauvais traitement avec ce dossier.

Dans une déclaration à Sana, le président de l’Union des tunisiens indépendants pour la liberté, coordonnateur de la délégation, Moez Ali, a affirmé que l’objectif de la visite de la délégation est de soutenir l’armée arabe syrienne dans sa lutte contre les forces obscurantistes et réactionnaires.

Et Ali de conclure : « Nous avons constaté lors de cette visite la fermeté du peuple syrien qui poursuit sa vie normale en dépit de la guerre qui le vise».

Zou’bi et le directeur régional de l’UNESCO s’entretiennent de la coopération dans le domaine de la formation des journalistes

Sur un  autre plan, Zou’bi a examiné avec Hamad Ben Seif Hamami, directeur régional de l’UNESCO, les moyens de développer la coopération dans le domaine de la formation des journalistes.

Zou’bi s’est dit satisfait de la coopération fructueux et positif avec l’UNESCO à l’ombre des circonstances actuelles.

De son côté, Hamami a insisté sur l’importance du développement de l’Institut de la formation médiatique en tant que centre national au niveau de la Patrie arabe, soulignant la disposition de l’UNESCO à assurer les besoins nécessaires de l’information syrienne en organisant des sessions de formation pour améliorer le niveau professionnel des cadres.

R.F. / A. Chatta

Check Also

L’ambassadeur d’Indonésie examine à Tartous les moyens d’accroître la coopération économique et commerciale

Tartous -SANA/Le gouverneur de Tartous, Abdel Halim Awad Khalil, a examiné aujourd’hui avec l’ambassadeur d’Indonésie …