Zou’bi dément toute rencontre avec la partie saoudienne

Damas/ Le ministre de l’Information, Omran Zou’bi, a affirmé que les composantes de la solution politique en Syrie sont claires, dont en premier lieu la lutte contre le terrorisme.

Dans une interview à la télévision syrienne diffusée la nuit dernière, Zou’bi a indiqué que les efforts de la Russie s’appuient aujourd’hui sur la position du président Vladimir Poutine qui avait abordé l’importance de la création d’une coalition régionale pour la lutte contre le terrorisme.

Le ministre syrien a, en outre, démenti catégoriquement toutes les rumeurs sur une visite du chef du Bureau de la Sécurité nationale, le général Ali Mamlouk, en Arabie Saoudite.

A propos des dernières déclarations du ministre saoudien des Affaires étrangères sur la Syrie, le ministre Zou’bi a indiqué que Jubair était chargé d’arranger les communications avec des organisations sionistes et juives aux Etats-Unis et ses propos visent à donner l’illusion que l’Arabie Saoudite est un pays puissant et influent.

Il a indiqué que les déclaration de Jubair sont en contradiction avec l’idée d’une solution politique de la crise en Syrie. «Celui qui parle d’une solution politique doit respecter ses termes et ses priorités, à savoir la lutte contre le terrorisme, le respect de la souveraineté de la Syrie, la non-ingérence dans ses affaires intérieures et le soutien du dialogue inter-syrien », a-t-il ajouté.

Et Zou’bi d’affirmer : « Le président al-Assad ne partira pas… C’est le peuple qui décide et choisit sa direction ».

Zou’bi a affirmé que la crise en Syrie est multilatérale, se demandant : “Comment la crise en Syrie pourrait être réglée tant que l’Arabie saoudite continue d’envoyer des terroristes, des armes et d’argent à la Syrie et la Jordanie permet le trafic d’armes et des terroristes ».

Concernant l’initiative iranienne, Zou’bi a indiqué qu’il n’existe pas une initiative définie, précisant que les Iraniens sont très soucieux de soutenir la Syrie pour le règlement de la crise. « En cas de l’existence d’une initiative iranienne, ce sont les Iraniens eux-mêmes qui l’annoncent », a-t-il précisé.

En ce qui concerne les allégations de la Turquie sur la lutte contre Daech, Zou’bi a précisé que le gouvernement de la justice et du développement ne combattra pas cette organisation terroriste pour deux raisons : la première est l’existence d’une coopération directe logistique et sécuritaire avec Daech et la seconde est de porter des coups aux Kurdes syriens et irakiens sous prétexte de lutter contre le terrorisme.

Concernant la question des armes chimiques, M. Zou’bi a indiqué que les ennemis de la Syrie visent à exercer de nouvelles pressions politiques sur la Syrie, affirmant que l’armée syrienne n’a jamais utilisé ni le chlore ni autre matière chimique. « Le gouvernement syrien a des faits et preuves qui confirment l’utilisation des armes chimiques par les organisations terroristes »,  a martelé M. Zou’bi, faisant allusion à des dizaines de lettres adressées par le ministère syrien des Affaires étrangères au secrétariat général des Nations unies et au Conseil de Sécurité sur cette question.

En ce qui concerne la récente visite du ministre des Affaires étrangères Walid Al-Mouallem au Sultanat d’Oman, Zou’bi a précisé que cette visite entre dans le cadre des efforts diplomatiques et politiques pour créer des climats propices en vue d’affronter le terrorisme, affirmant que le rôle de l’Oman était positif à l’égard de tous les dossiers arabes.

A propos des nouvelles propagées sur un manque de munitions et la moralité de l’armée syrienne, Zou’bi a indiqué que ces rumeurs s’inscrivent dans le cadre de la guerre psychologique contre le peuple et l’armée syriens.  « L’armée syrienne est capable de récupérer la ville de Palmyre à chaque moment mais l’usage des obus et des armes à feu pourrait endommager les antiquités, à ajouter la présence de civils dans la ville», a-t-il ajouté.

R.B.

 

 

 

Check Also

Les forces russes abattent un hélicoptère et sept drones, et détruisent plusieurs sites et entrepôts des forces ukrainiennes

Moscou-SANA/Le ministère russe de la Défense a annoncé que les forces russes avaient abattu hier …