Haydar : Tout changement dans les positions internationales envers la crise en Syrie doit être traduit en des politiques réelles sur le terrain

Damas / Le ministre d’Etat aux affaires de la réconciliation nationale, Ali Haydar, a assuré que tout changement dans les positions internationales envers la crise en Syrie doit être traduit en des politiques réelles sur le terrain.

Rencontrant aujourd’hui l’ambassadrice tchèque auprès de la Syrie, Eva Filipi, Haydar a affirmé que les Européens doivent soutenir le projet de la Syrie sur la lutte contre le terrorisme, soulignant que l’Occident doit comprendre que la soi-disant “opposition” est l’outil des Etats-Unis et non pas la représentante du peuple syrien.

“Les Etats-Unis sont l’un des bénéficiaires de ce qui se passe en Syrie et dans la région”, a-t-il indiqué.

Concernant le document nucléaire iranien, Haydar a mis l’accent sur l’importance du progèrs des négociations en cours sur le document.

Pour sa part, Filipi a souligné la place historique de la Syrie et sa civilisation, appelant les politiciens européens à changer leurs politiques envers la Syrie et à comprendre la vérité de ce qui s’y passe.

Dans une déclaration donnée à la presse suite à la rencontre, Haydar a exprimé son appréciation des positions de la Tchèque envers la crise en Syrie, faisant savoir que la lutte contre le terrorisme et la réalisation des réconciliations locales dans les différentes zones syriennes sont des priorités pour la politique syrienne.

Répondant à une question sur les préparatifs en cours pour la tenue de la rencontre de Moscou 2 en vue de parvenir à une solution de la crise en Syrie, Haydar a fait noter que cette rencontre est l’un des pas qui préludent à un dialogue inter-syrien pour parvenir à une solution de la crise sur le territoire syrien et sous une gestion syrienne.

R.F. / R.B.

Check Also

Damas : La déclaration des représentants des États-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne et de l’Allemagne à Genève est une tentative déçue de perdurer la crise en Syrie

Damas-SANA/ Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a affirmé que le contenu de …