Les Palestiniens réclament à la communauté internationale de traduire ses paroles en actes

Qods occupé-SANA/ Le 29 novembre, les Palestiniens et le monde commémorent la Journée mondiale de la solidarité avec le peuple palestinien, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1977, et qui coïncide avec le jour de prise de sa résolution No181 de l’année 1947, connue sous le nom de ‘’résolution de la partition’’, qui a abouti à l’implantation de l’entité israélienne sur la terre de Palestine après l’expulsion de centaines de milliers de Palestiniens hors de leur patrie.

L’ONU a annoncé que l’adoption de cette journée est une occasion pour la communauté internationale de se concentrer sur le fait que le peuple palestinien n’a pas encore obtenu ses droits inaliénables, définis par cette Organisation, dont le droit à l’autodétermination sans ingérence extérieure,  et au retour des réfugiés, au moment où le comité concerné par l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien tient une réunion spéciale à l’Assemblée générale à l’occasion de la Journée internationale de la solidarité.

Les Palestiniens ont lancé de différents programmes pour commémorer la journée de la solidarité, dont des activités populaires organisées dans les écoles, les universités et les institutions publiques, pour rappeler au monde la tragédie et la justesse de la cause du peuple palestinien, ainsi que la nécessité de lui assurer une protection internationale à la lumière de l’agression israélienne systématique contre lui en termes de colonisation, de judaïsation, de déplacement et de crimes qui, seule cette année, a fait plus de 200 martyrs palestiniens, plus de 1 000 blessés, des milliers de détenus et abouti à la démolition de plus de 700 maisons.

Le ministre palestinien des Affaires Etrangères, Riyad Al-Maliki, a affirmé que la Journée internationale de la solidarité avec le peuple palestinien montre au monde entier le grand intérêt accordé à la cause palestinienne, faisant noter que des réunions et des colloques sont tenus pour rappeler au monde que la tragédie du peuple palestinien n’est pas encore finie.

« Au cours des 74 dernières années, la communauté internationale et les Nations Unies n’ont pas une seule fois imposé des sanctions à ‘’Israël’’ pour avoir violé le droit international et occupé les territoires d’un autre Etat », a-t-il fustigé.

Dans une déclaration au correspondant de SANA, Wassel Abou Youssef, membre du Comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine, a souligné l’accroissement du soutien apporté par les libres du monde à la cause palestinienne juste, et aux droits légitimes du peuple palestinien.

Abou Youssef a précisé que le peuple palestinien réitère, dans cette journée de solidarité, son attachement aux droits, aux constantes, à la lutte et à la résistance, jusqu’à la liberté et l’indépendance.

De son côté, le membre du bureau politique du Front populaire de libération de la Palestine, Iktimal Hamad, a indiqué que la Journée mondiale de la solidarité est un message adressé au monde pour confirmer que le peuple palestinien, avec le soutien des libres du monde, s’attache à son droit à la libération de son territoire, appelant le monde à soutenir la cause palestinienne juste.

Pour sa part, membre du bureau politique du Front populaire de libération de la Palestine, Talal Abou Zarifeh, a fait savoir que la Journée de la solidarité devrait constituer une occasion prendre conscience de ce que souffre le peuple palestinien du fait de la politique d’apartheid, de persécution et de discrimination.

 

L.S./ L.A.

 

 

Check Also

La Syrie participera demain aux travaux du Conseil exécutif de l’OMS

Damas-SANA/ La 152e session du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé débutera demain …