L’artisan Maamoun Al-Hallaq…cinquante ans de travail dans la fabrication des œuvres en bois

Damas – SANA / Dans sa tenue damascène traditionnelle distinctive, l’artisan Maamoun al-Hallaq passe la plupart de son temps à réaliser des sculptures traditionnelles en bois avec une grande précision, préservant ainsi un métier, qu’il a hérité de son père, de fabrication des divers meubles, antiquités et objets d’arabesques.

Al-Hallaq, 64 ans, a expliqué au journaliste de SANA que son travail ne dépendait pas de l’électricité et des moyens énergétiques, et qu’il fabriquait toutes sortes de meubles, d’arabesques et d’objets traditionnels en bois, tels que les pots, les chaises en paille, et al-Mahbaj, ce qui nécessite de maîtriser l’art du dessin.

Il a mentionné qu’il travaille dans ce métier depuis plus de 50 ans, appelant à soutenir les artisanats patrimoniaux pour préserver et protéger leur métier contre l’extinction et leur fournir un siège permanent dans les sites historiques et archéologiques à Damas, tels que le palais Al-Azem, Al-Tekiya Al-Sulaymaniyah ou d’autres, afin de donner la possibilité au plus grand nombre de visiteurs de les voir.

Il a exprimé sa volonté d’enseigner ce métier à ceux qui veulent denouvelles générations.

L.A.

Check Also

Maduro : Le Venezuela est disposé à apporter toute aide à la Syrie

Caracas –SANA / Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a souligné que son pays et la …