Le gouverneur de Hassaké examine avec une délégation du HCR la coopération bilatérale pour assurer le retour de réfugiés

Hassaké –SANA/Le gouverneur de Hassaké, Ghassan Khalil, a affirmé que le siège imposé par la milice des « FDS » aux habitants de Hassaké et de Qamicheli et son interdiction de l’entrée de la farine et de carburant nécessaires aux boulangeries, des denrées, des médicaments et des camions citernes à eau, constituent un crime contre l’humanité.

Lors de sa rencontre avec une délégation du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés en Syrie présidée par Marat Atamouradov et à laquelle ont participé des activités civiles du gouvernorat, Khalil a souligné la nécessité de poursuivre la coopération pour assurer le retour des réfugiés syriens et leur participation à la reconstruction de leur pays et au soutien des efforts de l’État pour surmonter l’embargo injuste imposé au peuple syrien et alléger sa souffrance humaine.

Khalil a souligné que le gouvernorat continue de coopérer avec le bureau du HCR à Hassaké pour accomplir son travail humanitaire, appelant le commissariat à poursuivre ses travaux avec impartialité et à éviter la politisation que certaines parties tentent d’imposer.

B.D./R.B.

Check Also

Le gouverneur de Soueidaa et l’ambassadeur du Venezuela examinent les moyens de coopération conjointe dans des projets d’investissement

Soueidaa-SANA/ La rencontre du gouverneur de Soueidaa, Bassam Parsik, avec l’ambassadeur de la République bolivarienne …