Le président al-Assad fait un appel téléphonique avec le président Poutine sur l’opération militaire russe pour protéger les civils dans le Donbass

Damas-SANA/ Le président Bachar al-Assad a fait aujourd’hui un appel téléphonique avec le président russe, Vladimir Poutine.

L’appel téléphonique entre les deux présidents a porté sur la situation en Ukraine et l’opération militaire spéciale de la Russie pour protéger les civils dans le Donbass.

Le président al-Assad a imputé aux pays occidentaux la responsabilité du chaos et de l’effusion du sang du fait de leurs politiques visant à dominer les peuples, précisant que ces pays utilisent leurs mauvaises méthodes pour soutenir les terroristes en Syrie et les nazis en Ukraine et dans de différentes régions dans la monde.

Le président al-Assad a souligné que la Syrie se tient aux côtés de la Fédération de Russie, parce que la Russie a le droit de faire face à l’élargissement de l’OTAN qui est devenu une menace pour le monde entier et un outil pour réaliser les politiques irresponsables des pays occidentaux pour porter atteinte à la stabilité dans le monde.

Le président al-Assad a fait savoir que l’armée arabe syrienne et l’armée russe font face au même ennemi, en Syrie c’est l’extrémisme et en Ukraine c’est le nazisme.

De son côté, le président Poutine a affirmé que l’opération militaire spéciale dans le Donbass vise à la stabilisation et à la mise d’une fin à la souffrance de la population pendant les dernières huit années.

Le président Poutine a fait noter que son pays n’avait pris la décision de recourir à la force qu’après que les autorités ukrainiennes, soutenues par les Occidentaux, avaient annoncé leur non-respect des accords ratifiés par les parlements des deux pays, et après que les Républiques de Donetsk et de Lougansk avaient demandé de l’aide à la Russie.

 

R.F.

Check Also

Un enfant palestinien martyr à la suite d’une agression des forces d’occupation à l’est de Bethléem

Al Qods occupée-SANA/Un enfant palestinien est tombé en martyr à la suite d’une agression des …