Poursuite des efforts pour octroyer des aides aux familles déplacées dans la ville de Hassaké

Hassaké -SANA/La Direction des Affaires sociales et du Travail, en coopération avec les parties locales de secours, a continué d’apporter une aide aux familles déplacées des quartiers du sud de la ville de Hassaké vers le centre-ville à la suite de la poursuite des bombardements de l’aviation d’occupation américaine et la milice des « FDS » de la zone entourant la prison du lycée industriel dans le quartier de Ghoueiran, qui a connu une désobéissance et des opérations d’évasion des terroristes du réseau « Daech »  depuis le 20 de mois en cours.

Dans une déclaration qu’il a donnée au correspondant de SANA, le directeur des Affaires sociales et du Travail, Ibrahim Khalaf, a indiqué que le nombre de familles déplacées de la zone sud avait atteint 3 900 familles jusqu’à hier soir, qui ont été accueillies dans cinq centres d’accueil temporaires et chez les habitants locaux dans le centre de la ville de Hassaké et les quartiers sûrs.

« Des centres d’accueil temporaires ont été ouverts hier an coopération avec le Croissant-Rouge arabe syrien et des certaines d’associations caritatives à l’ombre d’une absence totale des organisations internationales opérant dans le domaine de secours et humanitaire dans Gouvernorat de Hassaké », a précisé Khalaf.

B.D./ L.A.

Check Also

La milice des «FDS» prend d’assaut un village dans la banlieue de Deir Ezzor

Deir Ezzor-SANA/ La milice des « FDS », avec le soutien des forces d’occupation américaine, …