Soussane réaffirme la position de la Syrie rejetant la politisation de la situation humanitaire concernant l’entrée de l’aide à travers les frontières

Noursultan-SANA / Le chef de la délégation de la République arabe syrienne à la 17e réunion internationale sous la formule d’Astana, Ayman Soussane, ministre adjoint des Affaires étrangères et des Expatriés, a affirmé que l’entrée des aides à travers la frontière considère comme violation de la souveraineté syrienne et constitue un soutien aux réseaux terroristes.

Dans une interview ce soir sur la chaîne de /Russia Today/, Soussane a déclaré que l’État syrien fait tout son possible, en collaboration avec les amis russes, afin de prendre toutes les mesures pour faciliter le retour des déplacés et des réfugiés.

Il a insisté sur la position de la Syrie rejetant la politisation de la situation humanitaire concernant l’entrée de l’aide à travers les frontières, parce que c’est une violation de la souveraineté syrienne et un soutien aux réseaux terroristes.

Il a dénié l’existence des contacts avec la nouvelle administration américaine, soulignant la nécessité du retrait des forces d’occupation américaine des territoires syriens.

Soussane a fait savoir que le réseau terroriste « Daech » active dans la zone de présence des forces d’occupation américaine dans le désert syrien.

Soussane a souligné que les deux occupations, américaine et turque, de certaines terres syriennes sont la principale raison de la prolongation de la crise.

A propos des réunions internationales sur la Syrie à la formule d’Astana, Soussane a révélé qu’elles avaient pu réaliser des résultats positifs, malgré la présence d’un garant pour les groupes terroristes qui entrave toujours ces résultats sur la résolution de la crise en Syrie.

W.H./ D.Hmaiché.

Check Also

Des délégations populaires et officielles présentent leurs condoléances pour le décès du Cheikh Khalifa ben Zayed

Damas –SANA/ L’ambassade des Émirats arabes unis à Damas a poursuivi l’accueil des délégations qui …