Ismaïl : Le ministère des Finances poursuit les réformes fiscales

Tartous / Le ministre des Finances, Ismaïl Ismaïl, a affirmé que le ministère poursuit les réformes fiscales après la promulgation de plusieurs décrets à cet égard en attendant l’adoption du système de factorisation.

Lors de sa rencontre aujourd’hui avec les chefs des départements de la direction des finances au gouvernorat de Tartous, Ismaïl a indiqué que les décrets promulgués sur la modification du tarif douanier et de la taxe sur la dépense de consommation versent dans le cadre de la réforme fiscale et financière.

Sur un autre plan, Ismaïl a assuré que la politique économique s’appuie sur l’encouragement du processus de production et sur la protection du produit national.

Lors de sa présence à la 1ère rencontre d’al-Baas de dialogue de cette année à Tartous, Ismaïl a indiqué que l’économie nationale souffre d’un manque d’offre en raison du terrorisme qui la vise et d’un manque de demande du fait de la faiblesse des salaires et des indemnités.

Il a fait noter que le gouvernement déploie tout effort en vue d’assurer des ressources au Trésor public et les impératifs de la fermeté face au terrorisme visant la Syrie depuis quatre ans, abordant à cet effet la baisse du volume de production dans les deux secteurs, public et privé, durant les années de la crise.

“Le problème principal réside dans le profit minime des recettes pétrolières qui constituaient 38% des recettes du Trésor public avant la crise”, a-t-il dit.

Il a souligné que la Syrie suscitait l’inquiétude de l’Occident pour sa capacité d’exporter le blé, ce qui avait poussé ses agents terroristes à voler et à saboter les meuneries.

Et Ismaïl de conclure : “En dépit de ses engagements financiers, le gouvernement continue à assurer tous les besoins des citoyens”.
A. Chatta

Check Also

Huawei rejoint l’Alliance numérique mondiale

Pékin – SANA / Le géant chinois de la technologie Huawei a annoncé qu’il avait rejoint …