Čarnogurský appelle à mettre fin aux mesures coercitives unilatérales imposées à la Syrie

Bratislava-SANA /L’ancien chef du gouvernement de la Slovaquie, Ján Čarnogurský, a appelé à mettre fin aux mesures coercitives unilatérales imposées par l’Occident à la Syrie en raison des souffrances qu’elles causent à son peuple.

Dans une interview qu’il a accordée au magazine “Business Sawyer” publiée aujourd’hui à Prague en deux langues tchèque et anglais, Čarnogurský a indiqué que l’affrontement du terrorisme par la Syrie avait contribué à écarter le danger à l’Europe, appelant à l’ouverture d’un dialogue avec le gouvernement syrien sur différentes questions, dont le retour des réfugiés syriens à leur pays.

W.H./R.B.

Check Also

Peskov : L’armée russe se trouve en Syrie à une invitation légale adressée par son gouvernement

Moscou-SANA/ Le porte-parole officiel de la présidence russe, Dmitri Peskov, a réaffirmé que l’armée russe …