Sabbagh affirme la nécessité de garantir l’interdiction de l’accès d’armes aux terroristes en Syrie

New York-SANA / La Syrie a souligné la nécessité que la communauté internationale garantisse l’interdiction de l’accès d’armes, dont celles légères et de petit calibre, aux réseaux terroristes, en Syrie et dans d’autres pays, soulignant que des pays bien connus avaient envoyé durant les dix dernières années des armes aux réseaux terroristes, dont « Daech » et le « Front Nosra », de différents types d’armes.

Lors d’une séance de débat ouvert, tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité sur le « commerce illicite d’armes légères et de petit calibre », l’ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU, Bassam Sabbagh, a affirmé que la Syrie souligne la nécessité de faire face au commerce illicite de ces armes et croit en le rôle axial du système de l’ONU dans les domaines du désarmement en tant que paramètre fondamental pour réaliser les objectifs de la Charte.

Sabbagh a fait noter que des pays bien connus avaient financé l’achat de ces armes et facilité leur contrebande aux autres pays pour les déstabiliser dans une transgression de la Charte, du droit international et des relations cordiales avec les autres pays.

Sabbagh a souligné que la facilitation de la possession par les entités terroristes d’armes légères et de petit calibre, ainsi que les autres armes, menace la sécurité et la stabilité des pays et expose la vie des civils, dont les femmes et les enfants, à de grands dangers.

Sabbagh a indiqué que la Syrie réappelle les pays qui produisent ces armes à garantir l’application des restrictions juridiques pour interdire le commerce illicite de ces armes et à s’engager aux Chartes et aux conventions internationales y relatives.

A.Ch.

Check Also

Les dignitaires des tribus syriennes affirment leur soutien aux efforts des réconciliations nationales

Homs-SANA / Le gouvernorat de Homs a organisé aujourd’hui « une tente de la Patrie …