Ala : Les risques des mines abandonnées par les terroristes menacent toujours la vie des Syriens

Genève-SANA / La Syrie a affirmé l’importance que le soutien international apporté aux efforts de déminage se base sur les dispositions du droit international, en coordination avec les autorités nationales concernées, faisant savoir que les risques des mines abandonnées par les terroristes menacent toujours la vie des Syriens et entravent le retour des personnes déplacées à leurs zones.

Dans un communiqué qu’il a lu aujourd’hui lors de la 19e réunion des Etats parties de la Convention sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel, l’ambassadeur permanent de la Syrie auprès du Bureau de l’ONU et des Organisations internationales à Genève, Hussam Eddine Ala, a indiqué que le problème des mines et des charges explosives menace toujours la vie des milliers de personnes, notamment les enfants et les femmes et entrave les efforts faits pour le retour des personnes déplacées à leurs zones.

« La République arabe syrienne a souffert des retombées de la guerre terroriste qui la vise depuis l’an 2011, notamment la grande souffrance humanitaire due aux mines et aux charges explosives plantées par les réseaux terroristes, tels que Daech et le Front Nosra », a-t-il dit, faisant noter qu’en dépit de la libération de la majorité des territoires syriens du terrorisme, les risques des mines et des charges explosives abandonnées par les réseaux terroristes menacent toujours la vie des Syriens et entravent le retour des personnes déplacées à leurs zones.

Et Ala de poursuivre : « La République arabe syrienne accorde la priorité à la question du désamorçage des mines et des charges explosives, abandonnées par les réseaux terroristes, pour qu’elle protège ses citoyens et assure leur retour sûr à leurs zones ».

A.Ch.

Check Also

Miqdad reçoit les lettres de créance de l’ambassadeur non-résident de Mali à Damas

Damas-SANA/Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a reçu aujourd’hui les lettres …