Khaji réitère l’opposition de son pays aux mesures coercitives imposées à la Syrie

Téhéran-SANA/Le haut-assistant du ministre iranien des Affaires étrangères chargé des affaires spéciales politiques, Ali Asghar Khaji, a réitéré l’opposition de son pays aux mesures coercitives unilatérales imposées par l’Administration américaine et des pays occidentaux au peuple syrien.

Lors d’un appel téléphonique avec l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, Khaji a appelé à augmenter et à accélérer le transport des aides humanitaires internationales à la Syrie, mettant l’accent sur les conditions de vie difficiles dans lesquelles se trouve le peuple syrien du fait des mesures occidentales illégales qui lui sont imposées parallèlement avec la propagation de la pandémie de coronavirus.

Pour sa part, Pedersen a exprimé son appréciation du rôle et de la position de l’Iran soutenant le règlement politique de la crise en Syrie, appelant à poursuivre et approfondir la coopération à cet égard.

Les deux parties ont également souligné l’importance de tenir bientôt un nouveau rond de réunions du Comité de Débat de la constitution à Genève.

 

L.S./R.B.

Check Also

L’occupant turc réattaque des villages dans la banlieue de Hassaké

Hassaké-SANA / L’occupant turc a rebombardé les villages de la zone de Tell Tamr dans …