Sabagh : Certains pays adoptent la dualité des critères en traitant avec les menaces terroristes mondiales pour servir leurs propres intérêts

New York – SANA /  Le délégué permanent de Syrie auprès de l’ONU, Bassam Sabagh, a affirmé que certains pays adoptent la dualité des critères et des politiques de sélectivité en traitant avec les menaces terroristes mondiales et les emploient au service de leurs propres intérêts, ajoutant que les tentatives de certains pays de reproduire les réseaux terroristes et d’améliorer leur image ne dissimuleront pas l’aspect terroriste de ces réseaux.

Dans un communiqué présenté la nuit dernière devant l’Assemblée générale de l’ONU sous le titre « la 7e révision périodique de la stratégie de l’ONU sur la lutte anti-terroriste », Sabagh a appelé à prendre des mesures sérieuses et fermes pour garantir l’arrêt de l’afflux des terroristes étrangers, demander des comptes aux Etats qui les emploient et cesser d’utiliser le terrorisme comme outil au service des politiques extérieures de certains pays membres.

Il a regretté les tentatives de certains pays, lors de la révision actuelle des stratégies sur la lutte anti-terroriste, de prévaloir leurs propres intérêts sur ceux des autres tout en ignorant la sécurité et la stabilité d’autres pays qui souffrent du terrorisme et de l’extrémisme.

Sabagh a réitéré la priorité que les efforts déployés dans la lutte contre le terrorisme soient sous une direction nationale et en coopération avec l’ONU, de façon qui garantit le respect de la souveraineté et l’autonomie des Etats, et l’inutilisation de la lutte anti-terroriste comme prétexte pour s’ingérer dans les affaires internes des pays, mener une agression contre eux et occuper des parties de leurs territoires.

Il a rappelé que la Syrie avait appelé à prendre des mesures pratiques pour faire face à cette menace mondiale, assécher les ressources de financement des terroristes, éviter l’afflux des fonds sur les réseaux terroristes et demander des comptes aux Etas qui les emploient comme outil au service de leurs politiques extérieures.

Il a fait savoir que certains pays se dérobent à leurs engagements juridiques à ce sujet au lieu de soutenir les efforts déployés par la Syrie et d’autres pays pour traiter ce problème et ce en extradant les terroristes à leurs pays d’origine et en leur demandant des comptes.

Sabagh a conclu en affirmant l’attachement de la Syrie à son droit de souveraineté et à son devoir national d’éliminer le terrorisme sous toutes ses formes et d’assécher ses ressources et de garantir la sécurité et la prospérité du peuple syrien.

L.A.

 

Check Also

L’occupant américain et la milice des “FDS” enlèvent des civils du village de Dardarah dans la banlieue de Hassaké

Hassaké-SANA/Des forces d’occupation américaines et des hommes armés de la milice des “FDS”, qu’elles soutiennent, …