Mme Asma al-Assad visite le 1er centre de greffe de cellules souches sanguines et de thérapie cellulaire pour enfants

Damas-SANA / Mme Asma al-Assad a visité aujourd’hui le 1er centre de greffe de cellules souches sanguines et de thérapie cellulaire pour enfants en Syrie, lequel est le fruit de 15 ans de travail et d’efforts en dépit de l’embargo.

Mme Asma s’est informée des préparatifs définitifs du lancement du centre dans les semaines à venir.

Lors de sa visite, Mme Asma al-Assad a été accompagnée du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bassam Ibrahim.

A signaler que le centre traite les enfants qui souffrent de la Leucémie, des cancers solides, des maladies héréditaires du sang et des immunodéficiences congénitales.

S’adressant aux responsables du centre et des représentants des parties et des Ministères concernés, Mme Asma al-Assad a dit : « Après plus de 15 ans, nous avons réussi à achever cet accomplissement médical et national important, dont la réalisation est considérée par certaines personnes comme impossible à cause de la guerre et de l’embargo, notamment que les équipements médicaux essentiels ou simples sont interdits pour nous ou sont difficiles à obtenir, mais avec la détermination, rien n’est possible et avec les efforts intensifs faits par les différentes parties, nous avons trouvé des solutions et brisé l’embargo en s’approchant de l’inauguration du 1er centre de greffe de cellules souches pour enfants en Syrie ».

Mme Asma s’est dite satisfaite de ce centre qui exige un isolement médical, sans imposer un isolement social, vu que la mère peut rester tout au long de la durée du traitement avec son enfant, en plus des possibilités de la visite de la famille de son enfant via des écrans liés à un réseau de télécommunication interne, afin d’alléger la grande tension que l’enfant subie tout au long de la durée de son traitement.

« Ce centre constitue un nouvel espoir pour les enfants et les habitants et ouvre de nouvelles perspectives devant le traitement de cancer en Syrie », a dit Mme Asma.

Mme Asma a indiqué que ce centre est le 1er centre spécialisé dans la greffe de cellules souches pour enfants, mais il est aussi le 2e centre en Syrie après celui se trouvant au Ministère de la Défense depuis l’an 2007, disant : « Ces deux centres, avec les autres composantes de traitement, sont devenus un secteur complémentaire , c’est pourquoi il faut créer de nouvelles spécialisations spécifiques académiques dans les universités, telles que les techniques de radiothérapie et de greffe de moelle ».

Et Mme Asma de conclure : « Ce que nous avons réalisé est le résultat de l’entraide entre les Syriens dans les différents secteurs, ainsi qu’entre les Syriens expatriés et les amis. Si nous poursuivons ce travail en tant qu’équipe, ainsi qu’avec la même détermination, nous serons en mesure de réussir et il faut réussir ».

A.Ch.

A.Ch.

Check Also

La Santé : Le nombre de cas de choléra recensés est 338

Damas-SANA/Le ministère de la Santé a annoncé que le nombre total de cas de choléra …