Le Groupe parlementaire tchèque de l’amitié avec la Syrie appelle à la levée des mesures coercitives imposées à la Syrie

Prague-SANA/Le Groupe parlementaire tchèque de l’amitié avec la Syrie a condamné les mesures occidentales coercitives unilatérales imposées par l’Union européenne au peuple syrien et l’intervention dans ses affaires intérieures, appelant à la levée immédiate de ces mesures.

Le groupe, qui comprend 6 députés et dirigé par le vice-président du Parti communiste tchèque et morave, Stanislav Grosbic, a affirmé dans une lettre adressée au Commissariat européen que ces mesures unilatérales « représentent une honte pour tous les pays de l’Union européenne », précisant que leur objectif est d’essayer d’empêcher la victoire finale dans la guerre sur le terrorisme et d’entraver la reconstruction de la Syrie.

Le groupe a souligné que ces mesures coercitives sont inhumaines car elles touchent grandement les médicaments et le matériel médical nécessaires à faire face à la pandémie de Corona, ce qui représente un crime contre le peuple syrien. « En tant qu’amis de la Syrie et citoyens d’un Etat membre de l’Union, nous réclamons la fin sans conditions de ces sanctions qui sont un outil criminel et honteux pratiqué contre un Etat souverain », a conclu le groupe dans sa lettre.

 

R.Bittar

Check Also

Une équipe syrienne remporte des positions avancées au Concours européen de calcul mental en Allemagne

Hassaké-SANA/Une équipe syrienne de calcul mental de la ville de Qamichli a obtenu des positions …