Le retour des habitants déplacés à Deir Ba’alba à Homs redonne vie au quartier

Homs -SANA/Après des années de souffrance, de crimes du terrorisme et de mal dû au déplacement coercitif, les familles de Syrie racontent leurs histoires dans les camps dans les autres pays, puisqu’elles sont revenues aujourd’hui à leur quartier sûr de Deir Ba’alba à Homs.

Lors de sa visite dans le quartier, le correspondant de SANA a rencontré plusieurs citoyens qui ont décrit la vie difficile, les conditions dures et le comportement inhumain dans les camps, et exprimé leur bonheur et joie pour le retour à leur quartier de Deir Ba’alba.

Le citoyen Ahmad Abdel Razaq Soleiman, des habitants du quartier, a déclaré au correspondant de SANA être revenu après des années de déplacement au Liban où il avait souffert du comportement inhumain et de nombreux désagréments, déplorant le fait que ses enfants avaient été privés de l’enseignement mais ils sont heureux après leur retour à la patrie et à l’école.

Dans une déclaration qu’il a donnée à SANA, le maire du quartier de Deir Ba’alba, Safwan al-Najib, a indiqué que le quartier était la cible du terrorisme et ses habitants avaient été déplacés à cause des actes des réseaux terroristes depuis 2012, mais les forces de l’armée arabe syrienne avaient pu assurer le retour des habitants à leurs maisons et à la vie normale, parallèlement avec l’assurance des services essentiels en coopération avec les parties civiles et officielles.

Le maire a fait noter le retour progressif des habitants, surtout du Liban, du camp d’al-Rukban et de différentes zones.

Libéré du terrorisme à la main des forces de l’armé arabe syrienne en 2012, le quartier de Deir Baalba est considéré comme l’un des quartiers les plus grands à Homs et se situe au nord-est de la ville sur la route de Salamiyah où se trouvent de larges terrains agricoles.

 

H.Hammoud./R.Bittar

Check Also

L’éphéméride du 16 août

Damas-SANA / Ci-après l’éphéméride du 16 août : -1328 : La famille Gonzaga prend le …