Les tribus syriennes et les élites nationales affirment leur soutien à la résistance populaire dans la région de Jazira à l’occupant et à ses mercenaires

Alep – SANA / Les tribus syriennes et les élites nationales ont affirmé leur soutien à la résistance populaire à l’occupant et à ses mercenaires, qui a commencé dans la région syrienne de Jazira, et leur attachement aux constantes nationales quelles que soient les sacrifices consentis.

Dans un communiqué publié au terme de leur 3e réunion à Alep, les tribus syriennes et les élites nationales ont affirmé leur soutien à l’Intifada des fils du gouvernorat de Deir Ezzor et d’autres zones contre l’occupant et ses agents jusqu’à l’expulsion de l’occupant et ses agents des territoires syriens.

Le communiqué affirme que Damas est la capitale de tous les Syriens et leur boussole, appréciant à cet effet les victoires de l’armée arabe syrienne à Alep, à Idleb et dans l’autres zones syriennes.

Les participants à la réunion ont réaffirmé leur attachement aux constantes nationales, notamment à l’unité de la Syrie, territoire et peuple, au drapeau syrien et à la direction du président Bachar al-Assad.

« Le peuple syrien est la source de toutes les autorités et aucune catégorie ou un groupe n’a le droit de décider du sort d’un seul pouce de la terre syrienne ou de tenir des transactions à ce sujet », affirme le communiqué qui réitère le refus absolu de toute présence étrangère illégale sur les territoires syriens et appelle à la lutte contre l’occupant, que ce soit turc ou américain, par tous les moyens légaux jusqu’à la sortie de tout soldat occupant de la Syrie.

Les participants ont souligné que l’ennemi turc, qui avait occupé des parties des territoires syriens dans le nord et dans la région syrienne de Jazira, est un ennemi qui soutient le terrorisme en Syrie, affirmant qu’il en sortira vaincu le plus tôt que possible.

Le communiqué affirme que l’armée arabe syrienne est l’armée de l’unité de la Syrie et de sa renaissance et qu’elle est la boussole, le guide et l’espoir qui rendra la Syrie plus unifiée.

Les tribus syriennes ont réaffirmé qu’elles feront leur possible pour le retour de la région de Jazira sous l’autorité de l’Etat syrien.

Ils ont fait savoir que les richesses économiques et naturelles appartiennent au peuple syrien seulement et que personne n’a le droit de les utiliser ni de tenir des transactions à cet égard ni au sujet de la terre.

Le communiqué appelle la communauté internationale à exercer des pressions sur l’Occident pour lever les sanctions économiques injustes imposées au peuple syrien et qui augmentent sa souffrance.

Il appelle aussi à amnistier toute personne dont les mains n’avaient été entachées de sang et qui a retourné à la Patrie après qu’elle a été obligée de porter l’arme dans les rangs hostiles.

Le communiqué salue l’armée arabe syrienne et les pays amis, dont l’Iran et la Russie, qui ont soutenu l’armée, le peuple et la résistance populaire en Syrie.

Le communiqué a, enfin, dénoncé les tentatives de la soi-disant « Coalition internationale » visant à faire un fossé et à semer la sédition entre les tribus arabes via ses agents et ses outils et à arracher une partie de la Syrie sous des slogans et des propositions variées, exhortant la direction syrienne à former un Conseil des tribus pour être un soutien populaire sous la bannière de l’Etat syrien.

 

L.A.

 

 

 

 

 

 

Check Also

Miqdad examine avec Guterres les derniers développements dans la région et les domaines de coopération entre la Syrie et l’ONU

Damas, SANA / lors d’une conversation téléphonique dimanche, Le ministre des Affaires étrangères et des …