Des sit-in de protestation à Hassaké et à Qamichli contre l’agression américaine contre un point de contrôle de l’armée

Hassaké-SANA / La population de la ville de Hassaké a observé aujourd’hui des sit-in de protestation devant le palais de justice dans la ville de Hassaké et le centre culturel de Qamichli et dans le village de Tell Dahab, en dénonciation de l’agression américaine contre un point de contrôle de l’armée arabe syrienne à Tell al-Dahab dans la banlieue de Qamichli.

Les participants aux deux sit-in de protestation ont dénoncé l’agression américaine qui avait visé un point de contrôle de l’armée arabe syrienne à Tell al-Dahab dans la banlieue de Qamichli, et appelé à résister à l’occupant américain, à soutenir l’armée arabe syrienne et à réactiver le rôle de la résistance populaire pour expulser l’occupant qui viole la souveraineté de la Syrie et vole sa richesse.

Ils ont scandé des slogans qui appellent à la sortie des forces d’occupation américaines et turques des territoires syriens, ils ont mis le feu dans le drapeau américain en expression de leur refus de toute présence américaine illégale et ils ont appelé à ne pas rester silencieux devant les violations des forces d’occupation et à soutenir la résistance populaire qui a commencé à apparaître dans tous les gouvernorats est.

Le chef des notables et des cheikhs des tribus syriennes, Mizer Muslet, a souligné que l’agression américaine contre le point de contrôle de l’armée est une violation flagrante et une agression claire, affirmant que l’occupant américain sera vaincu tôt ou tard sur les territoires syriens.

Lors du sit-in, le conseil des cheikhs et des notables des tribus syriennes a publié un communiqué qui appelle la population de la région syrienne, al-Jazira, à adhérer à la résistance à l’occupant américain qui profane le territoire syrien, vole ses richesses et tue les innocents sous prétexte de la lutte contre le terrorisme qu’il avait créé.

Le communiqué affirme que la riposte à l’agression contre le point de contrôle de l’armée réside dans la résistance populaire car l’occupant ne connaît que le langage de force.

Bulletin français

Check Also

Trois martyrs et six blessés parmi les soldats dans une agression menée par les avions de combat de l’occupant turc dans la banlieue d’Alep

Damas-SANA / Trois militaires sont tombés en martyr alors que six autres ont été blessés …