Ticker

Ala : La reprise du Golan syrien occupé par tous les moyens garantis par le droit international constitue une priorité nationale

Genève-SANA / La Syrie a affirmé que la reprise de tout le Golan syrien occupé jusqu’à la ligne de 4 juin 1967 par tous les moyens garantis par le droit national constitue une priorité nationale, réitérant son soutien aux droits nationaux légaux du peuple palestinien.

Dans une allocution qu’il a prononcée devant la 43e session du Conseil des droits de l’homme, l’ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU et aux autres organisations internationales à Genève, Hussam Eddine Ala, a fait savoir que le colonialisme colonial et toutes ses pratiques englobant la destruction des villages et des villes occupées et le déplacement de leur population pour y faire installer des colons étrangers, constituent le fond de la politique criminelle que suit « Israël » dès le premier jour de son occupation de la Palestine et du Golan syrien.

« Après 53 ans de l’occupation israélienne des territoires arabes, l’entité d’occupation continuent à mépriser le droit international, la Charte de l’ONU et ses résolutions y relatives et à perpétrer des transgressions graves du droit international et du droit de l’homme sur les territoires arabes occupés », a-t-il dit.

Ala a indiqué que le Conseil des droits de l’homme doit assumer une responsabilité particulière dans la confrontation des crimes commis par les autorités d’occupation qui violent les droits du peuple palestinien.

Et Ala de poursuivre : « La Syrie condamne la colonisation israélienne dans le Golan syrien occupé et ses violations systématiques à l’encontre des Golanais et réclame de mettre fin aux tentatives de changer l’aspect démographique et le statut juridique du Golan syrien occupé ».

Ala a fait noter que la Syrie met en garde contre la gravité des autorisations données par les autorités d’occupation israéliennes aux sociétés américaines pour explorer le pétrole dans le Golan syrien occupé et contre les effets écologiques négatifs à cause de la construction de turbines éoliennes sur la vie des Golanais et sur leurs récoltes agricoles.

En outre, Ala a assuré que la Syrie réclame de lever le blocus inhumain imposé à la bande de Gaza et de libérer immédiatement les détenus palestiniens et syriens des geôles de l’occupant israélien.

« La Syrie appelle le haut-commissaire aux droits de l’homme à exercer des pressions sur les forces d’occupation israéliennes pour ouvrir le point de passage de Quneitra devant les Golanais souhaitant visiter leur patrie et leurs proches en Syrie », a-t-il dit.

A.Ch.

Check Also

Miqdad : la Syrie condamne la décision arbitraire des États occidentaux contre l’Iran au Conseil des droits de l’homme

Damas-SANA/ La République arabe syrienne a condamné la décision arbitraire prise par les États-Unis d’Amérique …