Le Conseil des ministres discute des effets directs des changements dans le taux de change

Damas-Sana / Le Conseil des ministres a discuté des effets directs des changements dans le taux de change sur les conditions de vie des citoyens et sur les marchés en examinant les documents de travail, avancés par les ministères, et des meilleurs moyens pour améliorer les conditions de vie des citoyens.

Le gouverneur de la Banque centrale de Syrie, Hazem Qarfoul, a fait un exposé sur les mesures prises par la Banque dans les domaines des politiques monétaires et financières et sur les démarches consolidant la livre syrienne et l’économie nationale face aux défis imposés par la guerre et les changements extérieurs concernant le durcissement de l’embargo occidental injuste visant le peuple syrien.

Lors de sa séance hebdomadaire tenue aujourd’hui sous la présidence d’Imad Khamis, président du Conseil des ministres, le Conseil a examiné les défis concernant la réception du blé de paysans et le plan de financement qui a besoin de 800 milliards livres syriennes par an et les mécanismes de l’appliquer à l’ombre de l’insuffisance des ressources.

Le Conseil s’est mis d’accord sur le « plan extraordinaire » pour le développement agricole dans tous les gouvernorats à l’ombre de la conjoncture économique actuelle et il a consacré 5 milliards livres syriennes pour développer la zone d’al-Ghab dans la banlieue de Hama dans le domaine agricole.

B.D. / A.Ch.

Check Also

Al-Mouhanad Kelthoum remporte le prix du meilleur réalisateur au Festival international d’Al-Noor du cinéma au Maroc

Damas-SANA/ Le réalisateur Al-Mouhanad Kelthoum, a remporté le prix de la meilleure réalisation pour son …