L’avenir du drame syrien dans un atelier de travail à Damas

Damas/ Les activités du chantier de travail /Avenir du drame syrien / organisées par l’Établissement public de la production radiodiffusée et télévisée à l’hôtel Sheraton à Damas, ont commencé aujourd’hui avec la participation de sociétés de production et d’artistes travaillant dans le secteur du drame syrien.

L’atelier a discuté quatre axes portant sur les obstacles qui entravent le drame en Syrie, les côtés négatifs de la production dramatique, les messages et les valeurs que le drame est sensé véhiculer et les propositions susceptibles de le relancer pour devenir plus présent et mieux influent.

KHL_0343-290x203

 

Dans un mot prononcé à l’ouverture des travaux du chantier, M. Omran Zou’bi, ministre de l’Information, a attiré l’attention sur le besoin d’une telle activité en ce temps pour élaborer les objectifs à venir concernant la production dramatique en Syrie, surtout avec les problèmes dont souffre ce secteur.

“Bien que le gouvernement connaisse une partie des soucis du drame, les responsables de ce drame devraient élaborer un programme global et précis sur ses lacunes et les besoins des artistes et les écueils qui entravent les composantes de ce secteur”, a ajouté le ministre Zou’bi.

M.Ch./R.B.

Check Also

Al-Jaafari discute avec des représentants des agences des Nations Unies opérant en Syrie des mécanismes de la mise en œuvre des projets de relèvement rapide

Damas-SANA/Le vice-ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Bachar Al-Jaafari a discuté avec les chefs …