Damas : Certains responsables occidentaux sont partenaires dans les crimes des terroristes contre les innocents à Damas et dans sa banlieue

Damas / Le ministère des AE et des Expatriés a affirmé que certains responsables occidentaux et autres sont partenaires dans les crimes exécutés par les terroristes contre les citoyens innocents à Damas et dans sa banlieue, surtout qu’ils refusent d’admettre le droit de l’Etat syrien de défendre ses citoyens, de lutter contre le terrorisme et de faire face à tous ceux qui l’exercent, le commanditent et le soutiennent en armes.

Dans un message qu’il a adressé au Secrétaire général de l’ONU et au président du Conseil de sécurité, le ministère a fait noter que les groupes terroristes armés avaient attaqué aujourd’hui, le 20 février 2018, à partir de Ghouta est, la ville de Damas et sa banlieue à des dizaines de roquettes létales qui avaient fait des dizaines de victimes parmi les innocents.

Le ministère a fait savoir que ces attaques avaient été menées alors que certains responsables occidentaux et autres lancent des campagnes considérées comme un soutien direct à ces terroristes pour qu’ils exercent le terrorisme et le meurtre sans leur demander des comptes.

Et le ministère de poursuivre : « La République arabe syrienne assure que ces attaques terroristes ne l’empêchent pas de poursuivre la lutte antiterroriste, d’œuvrer pour rétablir la stabilité et de reconstruire ce que les terroristes, leurs partenaires et leurs commanditaires avaient détruit ».

Le ministère a souligné que la République arabe syrienne réclame au Conseil de sécurité et au Secrétaire général de l’ONU de condamner immédiatement cette escalade terroriste qui vise, en particulier, Damas et sa banlieue et incite le CS à assumer ses responsabilités dans la préservation de la paix et de la sécurité internationales.

« La Syrie affirme que l’interdiction de certains pays occidentaux au Conseil de sécurité de dénoncer ces crimes terroristes adressera aux terroristes et aux régimes qui les soutiennent un message de persister dans leurs crimes contre le peuple syrien et de prendre les citoyens à Ghouta et dans d’autres zones comme otages du terrorisme et comme boucliers humains au profit des objectifs des réseaux terroristes et de leurs soutiens.

A.Chatta

Check Also

Le ministère de la Santé : Détection de 1529 cas confirmés du Choléra et de 49 décès

Damas-SANA / Le ministère de la Santé a annoncé aujourd’hui que le nombre total de …