Coup d’envoi des travaux du Conseil central de la Confédération internationale des syndicats des ouvriers arabes

Damas –SANA/Avec la participation de plus de 12 pays arabes, les travaux du Conseil central de la Confédération internationale des syndicats des ouvriers arabes ont commencé aujourd’hui au complexe de Sahara dans la banlieue de Damas.

Lors de l’ouverture des travaux du conseil, le Secrétaire général de la confédération internationale des syndicats des ouvriers arabes, président de l’Union générale des syndicats des ouvriers en Syrie, Jamal Qadiri, a dit : « Ce qui s’est passé en Syrie pendant les 11 dernières années, le terrorisme et l’embargo auxquels elle a fait face, la fermeté légendaire et la victoire qu’elle avait réalisée, tout ça prouve que rien n’est impossible avec la volonté et la détermination ».

Qadiri a appelé toutes les puissances et les organisations du monde à lutter contre le terrorisme et ses soutiens, notamment le terrorisme exercé par l’occupation israélienne contre les Palestiniens et nos compatriotes au Golan syrien occupé et sur tous les territoires arabes occupés, et à condamner le terrorisme économique.

Qadiri a souligné que le Conseil central de la confédération internationale des syndicats des ouvriers arabes condamne les pratiques racistes des autorités d’occupation sionistes et la récente agression barbare contre les Palestiniens dans la bande de Gaza ainsi que celles de l’occupation contre les territoires syriens, qui constituent une violation de toutes les conventions et les normes internationales.

Il a appelé tous les peuples et gouvernements arabes à prendre toutes les mesures pour dénoncer et dissuader les comportements hostiles commis par les autorités d’occupation.

Qadri a indiqué que les travaux du conseil discuteront de l’état syndical arabe, des défis et des obstacles et des moyens pour parvenir à des solutions pour améliorer l’état syndical et des ouvriers, partant du slogan de la Confédération internationale : « Notre force réside dans notre unité ».

« Il faut consolider la coopération constructive entre les partenaires et les parties de la production (gouvernements, employés et travailleurs), afin de contribuer à la formulation des politiques de développement qui répondent aux aspirations des travailleurs arabes et améliorent leurs conditions » a-t-il assuré.

Pour sa part, le ministre des Affaires sociales et du Travail, Mohammad Seif Eddine, a fait allusion aux impacts négatifs du terrorisme et des mesures coercitives économiques injustes sur le peuple syrien et sur la classe ouvrière en particulier, mettant l’accent sur les efforts déployés par la Syrie, en dépit des défis et des difficultés, afin d’obtenir plus d’avantages pour la classe ouvrière, qui est une partie essentielle de la fermeté et de la victoire en Syrie.

De son côté, le président du Conseil central de la confédération internationale des syndicats des ouvriers arabes, Ya’qoub Mohammad Hussein, a insisté sur l’importance de renforcer le dialogue et la solidarité syndicale arabe pour surmonter les défis.

De son côté, la représentante du Directeur général de l’Organisation arabe du travail, Rania Ruchdieh a dit : « Notre présence en Syrie est pour soutenir la lutte de ses travailleurs depuis plus de 10 années, et nous appelons la communauté internationale à lever les mesures coercitives et l’embargo imposés au peuple syrien ».

B.D./ R.F.

Check Also

Détection de 5 nouveaux cas de contamination et 8 cas de guérison de coronavirus

Damas-SANA / Le ministère de la Santé a fait allusion à la détection de 5 …