Ghabbach : La guerre terroriste et les mesures unilatérales ont causé des répercussions sur la situation sanitaire en Syrie

Genève-SANA/Le ministre de la Santé, Hassan Ghabbach, a affirmé que la guerre terroriste contre la Syrie, l’agression et l’occupation de certaines parties de ses territoires ainsi que les mesures unilatérales inhumaines avaient laissé de graves répercussions et défis sur la situation sanitaire et entravé la voie du développement.

Dans un communiqué qu’il a lu devant la 75e session de l’Assemblée mondiale de la santé tenue actuellement à Genève, Ghabbach a souligné qu’en dépit des défis imposés par la guerre terroriste, l’État syrien a continué à octroyer les services de santé dans l’ensemble de ses territoires avec toutes ses capacités disponibles.

Ghabbach a affirmé que la Syrie apprécie la contribution de l’OMS pour soutenir les efforts de reconstruction du système de santé qui a été endommagé du fait de la guerre terroriste et des mesures coercitives unilatérales.

En outre, Ghabbach a souligné que les équipes du ministère de la Santé mènent des campagnes de vaccination contre covid-19 pour augmenter les taux de couverture et limiter la propagation de l’épidémie.

Le ministre de la santé a indiqué que la situation sanitaire au Golan syrien occupé et en Palestine occupée, y compris al-Qods occupé, continue à se détériorer du fait des attaques israéliennes, des opérations de colonisation illégales et des pratiques racistes des autorités d’occupation.

Il a souligné que la Syrie condamne l’interdiction, par les autorités d’occupation, à l’OMS d’évaluer la situation sanitaire au Golan occupé conformément aux décisions de l’Assemblée mondiale de la santé, et les attaques contre les Palestiniens et leurs installations sanitaires.

B.D./ R.F.

Check Also

Instant par instant… l’opération militaire spéciale russe pour protéger le Donbass

-Un responsable de l’oblast russe de Koursk : plusieurs points frontaliers ont été bombardés par …