La conférence sur l’investissement dans les énergies renouvelables réclame la levée des mesures coercitives

Damas –SANA/ Les participants à la 1ère conférence sur l’investissement dans les énergies renouvelables et l’électricité ont appelé à œuvrer pour lever les mesures coercitives unilatérales imposées au peuple syrien à cause de leur impact négatif sur le secteur de l’électricité et pour permettre au secteur privé de participer à assurer de l’énergie à des prix compétitifs.

Dans les recommandations finales de la conférence tenue aujourd’hui, les participants ont insisté sur l’importance de réactiver l’interconnexion électrique entre les pays arabes et d’encourager la création de sociétés par actions « SPA » dans le domaine des énergies renouvelables et de l’électricité, avec l’octroi des facilités nécessaires pour créer des sociétés conjointes dans ce domaine.

À la conférence organisée par le ministère de l’Electricité à l’hôtel de la « ville du Jasmin » à Damas sous le thème «L’investissement dans les énergies renouvelables et l’électricité est le moteur du développement durable en Syrie» ont participé : l’Agence syrienne pour l’investissement, le ministère de l’Économie et du Commerce extérieur, la Banque centrale de Syrie, l’Agence arabe de planification et de coopération internationale, l’Agence arabe des énergies renouvelables et le ministre libanais de l’Energie et de l’Eau, Walid Fayyad, en plus des investisseurs syriens, arabes et étrangers.

B.D./ A.Ch.

Check Also

Poursuite du processus de la régularisation de la situation dans plusieurs gouvernorats

Gouvernorats –SANA/Des dizaines de civils recherchés, de déserteurs militaires recherchés et des personnes qui ont …