La 4e conférence de l’Union Arabe des cités et des zones Industrielles… Expériences d’investissement réussies

Damas-SANA/ La 4e conférence de l’Union arabe des cités et des zones industrielles arabes, qui se tient aujourd’hui à l’hôtel de /Dama Rose/ à Damas, discutera des expériences d’investissement réussies dans les cités et les zones industrielles arabes et l’intégration économique arabe dans ce domaine.

Les participants à la conférence, dont des responsables, des hommes d’affaires et des investisseurs arabes et syriens, se concentrent sur le rôle des cités et des zones industrielles arabes dans la réalisation d’un bond prodigieux dans la stratégie de l’industrie arabe.

La conférence est organisée par l’Union arabe, en coordination et en coopération avec l’union des industries chimiques et pétrochimiques, l’Union des technologies de l’information et l’Union de la mesure et de l’étalonnage, sous les auspices du Secrétariat général du Conseil de l’unité économique arabe, et ce, sous le titre /l’investissement dans les cités industrielles arabes et son rôle dans la réalisation d’un bond prodigieux dans la stratégie industrielle arabe/.

A noter que l’Union arabe des cités et des zones industrielles arabes a été créée en 2009 et Damas a été choisie comme siège.

Dans une allocution qu’il a prononcée lors de l’ouverture de la conférence, le ministre de l’Industrie, Ziad Sabbagh, a souligné que parmi les résultats positifs de l’intégration industrielle entre les pays arabes figurent la diversification de la base de production, l’évitement de la duplication dans les projets communs, et le fait d’assurer une base industrielle et agricole qui répond aux besoins de nos sociétés en termes de produits de consommation et de denrées alimentaires.

Le ministre de l’Industrie a souligné la nécessité d’orienter la coopération économique et industrielle arabe sur la base de l’intérêt économique des peuples arabes, précisant que les cités industrielles sont parmi les projets de développement du secteur industriel les plus importants, contribuent à résoudre les problèmes sociaux et économiques et attirent les investisseurs locaux et étrangers.

De son côté, le ministre irakien de l’Industrie et des Minéraux, Manhal Aziz Al-Khabbaz, a fait noter que son pays œuvre pour la création de véritables partenariats arabes pour élargir les perspectives de l’industrie afin de préserver l’équilibre économique et d’atteindre les meilleures formules et en vue de bénéficier des expertises syriennes dans le domaine des cités et des zones industrielles.

Dans une allocution qu’il a prononcée, le président de la Chambre d’industrie de Damas et de sa banlieue, Samer al-Debs, a appelé les investisseurs arabes à travailler et à investir en Syrie en raison de l’existence d’un climat approprié, notamment après la promulgation de la nouvelle loi sur les investissements.

Pour sa part, le président du Conseil des affaires sino-syrien, Mohammad Hamcho, a insisté sur l’importance de relier entre les cités et les zones industrielles arabes et redynamiser les zones franches arabes, révélant des mesures importantes prises par les hommes d’affaires pour surmonter les sanctions imposées à la Syrie en créant un groupe d’investissements et des entreprises conjointes.

Bulletin français

Check Also

Le maestro syrien Missak Baghboudrian conduit l’orchestre philharmonique de la jeunesse arabe à Alexandrie et au Caire

Le Caire-SANA / A l’invitation du ministère égyptien de la Jeunesse et des Sports, le …