L’ONU affirme que la crise de l’eau actuelle dans le nord-est de la Syrie influe négativement sur 5 millions de personnes

New York -SANA/Le porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, Stéphane Dujarric, a déclaré que la crise de l’eau persistance dans le nord-est de la Syrie influe négativement sur cinq millions de personnes.

Dujarric a fait savoir, lors d’un point de presse, que les citoyens de ces zones n’avaient pas pu obtenir suffisamment d’eau potable en raison des faibles niveaux d’eau, de la perturbation des réseaux d’eau et de la faible capacité opérationnelle de ses stations, soulignant que la grave pénurie d’eau potable et la propagation d’eau polluée avaient causé une augmentation de la propagation des maladies et limité la possibilité de lutter contre la pandémie de Coronavirus.

Dujarric a indiqué que les Nations Unies, à la suite de la crise de l’eau, avaient publié un plan qui sera mis en œuvre au cours des six prochains mois, visant environ trois millions de personnes.

Les Nations Unies ont également déterminé les besoins pour faire face à la crise de l’eau dans le nord et le nord-est de la Syrie, avec une somme de 251 millions de dollars, dont 51 millions seulement ont été reçus.

R.Khallouf/R.Bittar

Check Also

L’occupation américaine continue de voler le pétrole syrien et transporte 48 camions-citernes vers ses bases en Irak

Hassaké-SANA/ L’occupation américaine a continué de voler le pétrole syrien dans les zones qu’elle occupe …