La Syrie réclame à l’OIAC l’abandon des enquêtes douteuses et à distance concernant la Syrie

La Haye-SANA/La Russie s’est dite inquiète de ce qui se déroule à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), sur les allégations relatives à l’emploi des armes chimiques par la Syrie, exigeant de l’OIAC d’œuvrer dans le cadre de la Convention de l’interdiction des armes chimiques et d’abandonner les enquêtes irréalistes, douteuses et menées à distance.

Cité par l’agence de presse « Tass », le représentant permanent de Russie auprès de l’OIAC, Alexandre Choulguine,a indiqué dans son mot lors de la 96e session du Conseil exécutif de l’Organisation à La Haye, que la manipulation révélée dans le rapport final sur l’incident allégué à Douma a causé de graves dommages à l’organisation.

Choulguine a souligné que la Russie est inquiète de la façon dont les choses se déroulent à l’Organisation, affirmant que la Syrie fait preuve d’ouverture et une disponibilité inconditionnelle à coopérer étroitement avec l’Organisation, mais il y’a des forces qui essayent de manière artificielle et demandent de la Syrie des exigences non imposées à d’autres pays.
Il a, de même, précisé que la Russie soutient la coopération entre la Syrie et l’Organisation car cela facilitera la recherche des solutions de toutes les questions en discussion.

 

L.S./ L.A.

Check Also

L’occupation turque et ses mercenaires bombardent deux villages dans la banlieue de Hassaké

Hassaké-SANA/ Les forces d’occupation turque et ses mercenaires des terroristes ont bombardé deux villages dans …