Une femme tuée par balles des personnes non-identifiées dans le camp d’al-Hol au sud-est de Hassaké

Hassaké-SANA / Le chaos et l’insécurité dominent le camp d’al-Hol pour les réfugiés dans la banlieue sud-est de Hassaké, où les forces d’occupation américaines et la milice des « FDS » séquestrent des milliers de familles qui vivent dans de mauvaises conditions à cause du manque de services et de soin de santé.

Citées par le correspondant de SANA, des sources locales ont indiqué qu’une femme avait été tuée par balles des personnes non-identifiées et que ses dépouilles avaient été découvertes dans la 5e section du camp.

H.Hammoud./ A.Ch.

Check Also

La Syrie rejette le rapport trompeur de l’OIAC sur l’incident présumé de Douma

Damas-SANA/ La Syrie a affirmé son rejet total du rapport publié hier par la soi-disant …