La Syrie s’en prend au communiqué du ministère allemand des Affaires étrangères sur la réception du chef du réseau terroriste « Casques blancs »

Damas-SANA/La Syrie a affirmé que le communiqué du ministère allemand des Affaires étrangères sur la réception du chef du réseau terroriste « Casques blancs » confirme à nouveau l’implication de l’Allemagne dans l’agression contre la Syrie et son soutien aux réseaux terroristes.

Dans une déclaration qu’il a donnée à SANA, une source officielle du ministère syrien des Affaires et étrangères a affirmé: « Il semble que les faits déformés et les campagnes de désinformation sont devenus des synonymes fondamentaux de la guerre perfide menée par les pays hostiles contre la Syrie ».

La source a ajouté que « le communiqué du ministère allemand des Affaires étrangères sur la réception du chef du réseau terroriste “Casques blancs”, malgré l’opposition du ministère allemand de l’Intérieur, étant donné que cette personne est liée aux extrémistes, confirme de nouveau l’implication du gouvernement allemand dans l’agression contre la Syrie et son soutien aux réseaux terroristes ».

La source a, en outre, indiqué que la République arabe syrienne qui condamne vivement les communiqués de tromperie publiés par le ministère allemand des Affaires étrangères et ses représentants au sein des organisations internationales, met en garde contre la protection des terroristes qui constitue une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité relatives à la lutte contre le terrorisme et compromet la sécurité et la paix dans le monde.

La source a appelé le gouvernement allemand à cesser les tentatives de justifier sa politique vis-à-vis du terrorisme et de tromper l’opinion publique allemande, qui a tant souffert du terrorisme et de l’extrémisme dans plusieurs villes allemandes.

H.Hammoud/R.Bittar

 

 

Check Also

Arnous à une délégation iranienne : Unification des efforts des institutions médiatiques pour détecter les campagnes de désinformation visant les deux pays

Damas –SANA/Le président du Conseil des ministres, Hussein Arnous, a affirmé que la guerre médiatique …