L’occupant turc et ses mercenaires continuent à couper l’eau potable à Hassaké

Hassaké-SANA / L’occupant turc et ses mercenaires terroristes ont poursuivi la coupure d’eau potable à Hassaké, en arrêtant de nouveau le pompage d’eaux dans la station d’eaux, Alouk, ce qui assoifferait un million citoyens dans la ville.

Des sources locales de la zone de Ras Ain, ont affirmé que les mercenaires de l’occupant turc avaient coupé il y a 20 jours les eaux dans la majorité des quartiers de la ville, avant de les couper complètement il y a 8 jours dans d’autres quartiers, dans une transgression du droit international afin de faire pression sur la population.

Les sources ont fait noter que les mercenaires de l’occupant turc avaient connecté un câble électrique du puits N°29 dans la station d’Alouk vers le quartier de Sinaa dans la ville de Ras Ain, ce qui a directement influé sur l’alimentation des puis dans la station d’Alouk.

Dans une déclaration à SANA, le directeur général de la société d’eau à Hassaké, Mahmoud Akleh, a dit que tous les puits dans la station sont disposés au fonctionnement, ainsi que la ligne de tension électrique, mais les violations menées par les forces d’occupation turques et leurs mercenaires empêchent le fonctionnement de la station.

L.S./ A.Ch.

Check Also

Avec la participation de la Syrie, coup d’envoi des travaux du 8e sommet mondial de l’économie verte à Dubaï

Dubaï-SANA / Avec la participation de la Syrie, les travaux du 8e sommet mondial de …