Zarif à Pederson : Certains pays font obstacle au règlement politique de la crise en Syrie

Téhéran – SANA/Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a affirmé que certains pays entravent le règlement politique de la crise en Syrie, soulignant la nécessité de lever les mesures coercitives unilatérales imposées à sa peuple, en particulier à la lumière de la propagation de la pandémie du coronavirus.

Selon l’agence de presse iranienne ‘’IRNA’’, lors de sa rencontre hier avec Geir Pedersen, l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Zarif, a précisé qu’ “Au cours des dernières années, des opportunités appropriées ont été fournies pour mettre fin à la crise en Syrie, mais à chaque fois nous avons rencontré des tentatives menées par certains pays pour porter atteinte à ces opportunités.”

Pour sa part, Pederson a évoqué la coopération de l’Iran avec les Nations unies pour résoudre la crise en Syrie, soulignant l’importance du rôle de l’Iran à cet égard.

H.H./ D.H.

Check Also

Ghabbach : Les mesures coercitives entravent l’accès des équipements nécessaires pour la prévention, le diagnostic et le traitement

Genève-SANA / Le ministre de la Santé, Hassan Ghabbach, a affirmé que les mesures coercitives …