Baisse des quantités d’eaux provenant de la station d’Allouk en raison de l’occupant turc

Hassaké – SANA / L’établissement public des eaux potables au gouvernorat de Hassaké a souligné que les quantités d’eaux provenant du projet d’Allouk avaient diminué jusqu’à la moitié en raison des forces d’occupation turque et de leurs mercenaires des terroristes qui contrôlent la station d’Allouk qui est la seule source d’eau potable pour la plupart des zones du gouvernorat.

Dans une déclaration donnée à SANA, le directeur de l’établissement, Mahmoud al-Akla, a indiqué que la centrale pompe actuellement la moitié de la quantité des eaux depuis le projet d’Allouk dans la banlieue de Ras al-Ain vers les réservoirs de la zone de Hamma, et ce en raison de l’occupation turque et ses mercenaires qui contrôlent l’opération du pompage.

Notons que les forces d’occupation turque et leurs mercenaires qui se trouvent dans la ville de Ras al-Ain et sa banlieue contrôlent complètement le projet d’eaux de Allouk qui alimente la ville de Hassaké et sa banlieue ouest, et arrêtent parfois le pompage d’eaux vers les zones du gouvernorat.

L.A.

Check Also

A l’initiative de l’Inde… Lancement du deuxième camp de pose de 500 prothèses pour blessés de guerre et handicapés à Damas

Damas-SANA/ Le Ministère des Affaires Sociales et du Travail et l’Ambassade de l’Inde à Damas, …