Le régime d’Erdogan impose sa monnaie et oblige les habitants dans les zones occupées par ses forces à leur vendre leur blé

Alep – Hassaké-Sana/ Les pratiques du régime turc se sont intensifiées contre les zones occupées par ses forces dans les banlieues d’Alep, Hassaké et Raqqa, tout en imposant par les autorités de ce régime de nouvelles mesures illégales dans les zones qu’elles occupent. Des mesures servent son agenda ottoman en s’appuyant sur ses mercenaires des réseaux terroristes pour l’imposer par force aux résidents de ces zones.

Des sources civiles de plusieurs zones dans les banlieues d’Alep, Hassaké et Raqqa, ont fait noter qu’après une série d’opérations organisées de réinstallation pour les terroristes et leurs familles, imposées par le régime d’Erdogan dans les zones que ses forces occupaient après avoir déplacé par force ses habitants pour imposer une nouvelle réalité démographique dans la région, le soi-disant /établissement de la poste/ appartenant au régime turc, a commencé ces derniers jours à mettre en place des succursales dans les zones occupées dans la banlieue nord d’Alep et celle d’Idleb.

Les sources ont également indiqué que le régime turc avait forcé les habitants des zones occupées par ses forces à adopter la livre turque dans toutes ses transactions.

Dans le cadre de la guerre économique contre la Syrie et du vol de ses moissons agricoles, les autorités du régime turc ont imposé, via son établissement des céréales, la commercialisation des cultures agricoles dans la zone occupée de Ras Ain au nord-ouest de Hassaké exclusivement et à partir d’aujourd’hui en Turquie.

D.H.

Check Also

Maduro : Le Venezuela est disposé à apporter toute aide à la Syrie

Caracas –SANA / Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a souligné que son pays et la …