L’UNESCO réclame l’adoption d’une résolution interdisant le trafic illégal des antiquités en Syrie et en Irak

Paris / Irina Bokova, présidente de l’UNESCO, a réclamé au conseil de sécurité d’adopter une résolution interdisant le trafic illégal des antiquités en Syrie et en Irak.

 
Bokova, selon l’AP, a souligné que le trafic illégal des antiquités, qui se passait en Syrie et en Irak, est une industrie qui remporte entre 7 et 15 millions de $.

 
Elle a jugé nécessaire d’en finir avec la vente des antiquités aux enchères mondiales, après que les terroristes avaient utilisé les fonds en provenant pour financer leurs activités.

 
L.A.

Check Also

La Direction générale des Antiquités et des Musées : Des rapports préliminaires démontrent des dommages dans certains sites archéologiques à Alep, à Hama et à Tartous

Damas-SANA/ Les rapports préliminaires reçus par la Direction générale des antiquités et des musées dans …