Ala : Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont créé les « Casques blancs » pour qu’ils soient un bras des terroristes en Syrie

Genève-SANA / L’ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU et aux autres organisations internationales à Genève, Hussam Eddine Ala, a assuré que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne avaient créé et commandité l’Organisation des soi-disant « Casques blancs » pour qu’elle soit un bras humanitaire présumé des réseaux terroristes en Syrie, en particulier le réseau terroriste du « Front Nosra », et un agent sur le terrain des services de renseignement des pays qui l’avaient créée et commanditée.

Lors d’un colloque commun organisé au siège de l’ONU à Genève en collaboration entre les deux missions permanentes de la République arabe syrienne et de la Fédération de Russie à Genève sous le thème « la situation humanitaire en Syrie, rapport des témoins oculaires », Ala a fait savoir que la libération des quartiers est de la ville d’Alep et des zones de la Ghouta est des terroristes du « Front Nosra » et des groupes qui leur sont affiliés avait dévoilé par documents et informations le lien étroit entre l’Organisation des « Casques blancs » et les groupes terroristes et son rôle dans la fabrication du bombardement des sites civils et dans l’usage d’armes chimiques dans de différentes zones en Syrie.

Il a indiqué que l’évacuation par les pays commanditaires de l’Organisation des « Casques blancs » d’environ 480 de ses éléments avec leurs familles après la fin de leurs missions dans les zones libérées par l’armée arabe syrienne au sud de la Syrie et leur transfert vers la Jordanie par le biais d’ « Israël » pour les faire s’installer dans d’autres pays avaient pour objectif de cacher leur implication dans la fabrication de nombreux accusations et incidents présumés de l’usage d’armes chimiques.

En outre, Ala a remercié la Fédération de Russie pour son initiative d’organiser le colloque.

De son côté, l’ambassadeur Guennadi Gatilov, ambassadeur permanent de la Fédération de Russie à l’ONU à Genève, a précisé que les pays occidentaux n’avaient respecté leurs promesses d’évacuer tous les éléments des « Casques blancs » de la Syrie, soulignant que des dizaines parmi eux se trouvent jusqu’à présent en Jordanie sans définir leur destination, car l’Occident craint l’accueil de ces personnes en crainte de leur perpétration des actes terroristes là-bas.

Gatilov a mis en garde contre la poursuite des préparatifs par l’Organisation des « Casques blancs » de nouveaux actes de provocation en utilisant des agents chimiques dans la zone de désescalade à Idleb en vue de l’accuser de les utiliser contre les civils et d’interdire une éventuelle opération militaire lancée par le gouvernement pour faire sortir les terroristes d’Idleb.

A.Chatta

Check Also

Une délégation d’étudiants arabes arrive au poste frontière de Jdeidet Yabous dans la banlieue de Damas

Banlieue de Damas-SANA/La correspondante de SANA a dit qu’une délégation d’étudiants arabes était arrivée aujourd’hui …