La mission de la Syrie à l’ONU : Les allégations américaines fabriquées contre la Syrie et la Russie visent à camoufler les terroristes

New York / La mission permanente de la République arabe syrienne à l’ONU à New York a affirmé que les allégations fabriquées et véhiculées par l’ambassadrice permanente des Etats-Unis contre la République arabe syrienne et la Russie sur l’entrave présumée des mécanismes internationaux de l’enquête sur l’usage d’agents chimiques visent à camoufler les groupes terroristes soutenus par les Etats-Unis, les pays occidentaux, la Turquie et l’Arabie Saoudite.

Dans une déclaration qu’elle a donnée aujourd’hui, la mission a souligné que la déclaration faite par l’ambassadrice américaine le 23/01/2018 sur l’accusation du gouvernement de la Syrie d’avoir utilisé le gaz de chlore contre les civils innocents à Ghouta est une position infondée qui camoufle les crimes perpétrés par les groupes terroristes armés et s’inscrit dans le cadre de la campagne de calomnie lancée récemment par l’administration américaine contre la Syrie.

« La politique de retenir les accusations contre le gouvernement syrien ignore la réalité confirmée que la Syrie était la première qui avait demandé de mener une enquête sur les incidents de l’usage de gaz toxique par les groupes terroristes armés soutenus par les Etats-Unis, l’Occident et l’Arabie Saoudite », a-t-elle fait noter.

La mission a fait savoir que la prétention américaine sur le fait que la Russie, qui avaient contribué à la création du mécanisme de l’enquête conjoint, l’a abattu se contredit avec la réalité que ce sont les Etats-Unis et leurs alliés qui y ont mis fin.

A.Chatta

Check Also

Qatana discute avec l’Association d’amitié irano-syrienne de l’échange des produits et des technologies agricoles

Damas – SANA / Le ministre de l’Agriculture et de la Réforme agraire, Mohammad Hassan Qatana, …