Mogherini met en garde contre l’impact négatif de l’agression turque contre Ifrine

Bruxelles / La haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, s’est dite inquiète de l’agression turque contre la ville d’Ifrine, mettant en garde contre son impact négatif sur le processus politique à Genève pour résoudre la crise en Syrie.

Dans une déclaration à la presse au terme, aujourd’hui à Bruxelles, des travaux des ministres des AE des pays membres de l’Union européenne, Mogherini s’est dite inquiète des développements dans la ville syrienne, Ifrine, en raison de la nécessité de garantir l’accès des aides humanitaires et la non souffrance de la population civile des opérations militaires sur le terrain, affirmant l’importance d’être certain que les opérations militaires se centrent sur la lutte anti-Daech.

« Toute opération militaire de ce type en Syrie porte atteinte au processus des pourparlers politiques à Genève », a-t-elle dit.

A.Chatta

Check Also

Le film syrien « Confession » remporte le prix du jury au Festival du film Somer en Irak

Damas – SANA / Le long métrage syrien Al-Iatiraf (Confession) a remporté le prix spécial du …