Khamis donne aux journalistes un aperçu exhaustif sur les plans du gouvernement

Damas / Le président du Conseil des Ministres, Imad Khamis, a qualifié de « bonne » la conjoncture économique en Syrie, soulignant qu’il y a des indices réels qui le démontrent via le budget général de l’Etat pour l’exercice 2018 et les accomplissements réalisés en 2017.

Dans un point de presse qu’il a tenu aujourd’hui à l’issue d’une séance tenue par le Conseil des Ministres, Khamis a fait noter que le gouvernement est soucieux de mettre en œuvre une vision pour réhabiliter toute zone libérée par l’armée arabe syrienne, en plus de la mise au point de projets de développement et d’investissement dans ces zones.

Khamis a assuré que l’établissement de zones industrielles et l’existence de projets d’investissement en Syrie, en dépit de la guerre terroriste qui la vise, démontrent la force de l’Etat syrien.

« Le gouvernement a lancé cette année des projets dont la valeur dépasse les 186 milliards L.S. », a-t-il dit.

Il s’est dit optimiste d’exécuter des projets de développement et de construction à la date-butoir, soulignant que 23 milliards L.S. avaient été consacrés au gouvernorat d’Alep pour y réhabiliter les infrastructures et les réseaux électriques et d’eaux.

Concernant le plan à moyen terme, Khamis a fait savoir que 50 milliards L.S. avaient été consacrés en 2017 à la reconstruction.

A propos de l’industrie et de l’agriculture, Khamis a indiqué que le gouvernement œuvre pour encourager et suivre tous les projets dans ces secteurs.

« La 3e phase dans le plan du gouvernement s’appuie sur deux projets principaux dans la reconstruction de la Syrie, à savoir le projet de la réforme administrative lancé par le président Bachar al-Assad, et le projet de la Syrie après la crise », a-t-il fait noter.

Khamis a fait allusion à l’établissement prochain de deux zones industrielles à Heffa dans le gouvernorat de Lattaquié et à Safita dans le gouvernorat de Tartous, soulignant la consécration de 186 milliards L.S., dont 100 milliards aux sociétés du secteur privé, pour établir des projets économiques et de services.

Concernant le retour des personnes déplacées qui avaient été obligées de quitter leurs maisons pour fuir les attaques menées par les réseaux terroristes, Khamis a affirmé que le gouvernement accorde un intérêt particulier à ce sujet et commence immédiatement la réhabilitation des infrastructures des villages et des localités stabilisées par l’armée pour y assurer le retour des habitants.

 

A.Chatta

Check Also

La Syrie participera demain aux travaux du Conseil exécutif de l’OMS

Damas-SANA/ La 152e session du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé débutera demain …